Adventure time, a Link to the turfu

Adventure time et une série animé américaine créée par Pendleton ward produite par Federator Studio et diffusée sur Cartoon Network. Comme nous le rappelle notre ami Wikipedia, « la série trouve son inspiration dans le jeu de rôle Fantasy Donjon et Dragon ainsi que les jeux vidéos ».

L’histoire se déroule dans le monde de la terre de Ooo dans le futur, bien après la guerre des champignons. On y suit les aventures de Finn le garçon dit l’humain et jack le chien qui peut moduler son corps, et Beemo la console vivante!

De prime abord Adventure Time n’a pas l’air très séduisant: esthétique simpliste des cartoons modernes, second rôles génériques et thématique pour les tout petits, il n’y a pas de quoi fouetter un chat !

Mais les aventures joyeuses et mouvementées de nos deux acolytes en plus d’être largement divertissantes, offrent un expérience rare.

Cela vient notamment des propos qui n’ont pas la légèreté neutre des productions habituelles destinée à nos bambins. Les stéréotypes ne sont là que pour être défoncés.

Si on gratte un peu sous la surface de ce monde coloré, on se laisse pénétrer par cette vallée étrange, ce monde à la bordure du notre, dernier refuge d’une communauté en perdition, d’une culture au bord de l’abysse.

Quelques indices, des détails qui nous sont flous au départ et qui gagnent en précision au fil du temps, disséminés dans l’univers on retrouve ce qui ressemble à des scories de notre monde, le monde qui a été détruit dans le passé d’adventure time est bien notre présent.

Série méta, les références à la culture pop sont légion, le logo semble directement emprunté à zelda link to the past, finn et jake vivent dans un arbre maison évoquant les arbres magiques s’ouvrant d’une pression et révélant les pièces à l’intérieur. Finn chevauchant un Jake affublé de très longues pattes fait référence à Little Nemo. Ce monde onirique est parsemé de bribes de notre enfance.

Adventure Time doit beaucoup à son coté imaginatif sur un mode trip enfantin, tout semble temporisé à la manière de nos expériences de jeu de quand on était enfants et que l’on passait hypnotisés, des journée à jouer et lâcher son imagination : « ouais et là y a un troll qui arrive mais flinn il devient super grand et il le jette à l’horizon, et alors le sorcier de glace » enfin vous voyez.

La série se présente sous un aspect simpliste, enfin au niveau design, parce que pour ce qui est du langage cinématographique c’est une autre paire de manche, Adventure Time sait raconter une histoire, amener les situation et surtout, surprendre. Car bien que loin des cannons du genre adventure time sait raconter une histoire!

la série destinée au plus jeune se teinte de nuance de plus en plus sombres tout en gardant un humour acide et coloré et ce qui grandit au fil de l’aventure c’est la part d’ombre de chaque personnage.

Le sort des différents protagonistes n’est jamais simple mais ils sont tous coincés dans des rôles contraignants, entre la princesse régnant sur son monde de pâtisserie, le sorcier de glace qui s’évertue à se faire des amis et que tout le monde repousse, finn et jake orphelins d’un monde perdu, Marceline la vampire ado rebelle etc…

La série, on reste scotché devant, on se fait happer les épisodes s’enchaînent dans un plaisir coupable et pour tout dire, pas facilement assumable auprès de ceux qui restent de l’autre coté de l’histoire, ceux qui ne sont pas encore tombés.

 

NB: Ça devrait être un réflexe, mais si vous ne voulez pas passer à coté de la véritable nature des séries et films, ne regardez pas la série en français, la VO c’est la vie !

le site Cartoon network

Kapuss.

Google+ Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.