castlevania 2 nes

Castlevania--ban

Castlevania 2 NES

Attention la suite de ce texte contient un spoiler de taille :

A la fin de Castlevania 1 Simon Belmont a vaincu Dracula. Voila, pouf ! le choc.

Laissant la carcasse fumante du maître des Carpates apprécier le plein air. Simon est reparti faire briller ses belles bottes

Mais dans la nuit glaciale le souffle maléfique s’empare à nouveau de la lande faisant flétrir d’effroi des pissenlits environnants.

Oui la malédiction perdure et dès que la nuit tombe, les rue ne sont plus sures, ma brave dame.

Dans un excès de zèle Simon a dispersé les restes aux quatre coins du pays, c’est un chaud ce Simon. Et pour cela le prince des ténèbres l’a maudit. Il va falloir retrouver les morceaux, le refaire vivre et lui rétamer sa tronche afin de pouvoir profiter enfin d’un repos bien mérité et de bottes biens rangées sur l’étagère.

Castlevania2-ni

C’est un plate forme aventure ( side scrolling a rpg) que nous avons là mes amis, on résout des énigmes, on monte de niveau, on upgrade ses armes, on libère des passages, bref la joie.

L’alternance du jour et de la nuit est une vraie bonne chose, le jour, les monstres restent cantonnés à l’extérieur des villages, mais la nuit tous les loupgarous sont gris. Il n’y a plus de zone de repos et les monstres sont deux fois plus puissants sous la lune.

La distance entre deux villages nous offre le loisir d’apprécier les phases jour et nuit, ma foi bien rapide en cette saison.

Certains d’entre nous se trouvent traumatisés par l’écran bleu windows nous informant alors, que les jours heureux avec notre système d’exploitation étaient bien derrière nous. Ceux qui ont joué à Castlevania 2 simon’s quest gardent en eux le souvenir pétrifié d’horreur de l’écran annonçant la venue de la nuit dans les contrées glaciales tenant lieu aux plus gothiques incarnations du mal.

-What an horrible night to have a curse, cette phrase qui résonne dans les ténèbres annonce la nuit !

-The morning sun has vanquished the horrible night, précède le jour.

Deux pancartes apparaissant soudainement alors que la nuit et le jour se relaient. un hommage aux films muets certainement.

L’ambiance est sombre même le jour, les musiques fabuleuses (encore) les bottes sont super classe, le fouet claque, les os giclent bref c’est comme le précédent opus un jeu super chouettos que j’affectionne tout particulièrement.

kapuss.

Google+ Comments

2 réflexions au sujet de « castlevania 2 nes »

  1. Simon’s quest reste pour moi le meilleur Castlevania de la NES (comprendre par là le seul que j’ai réussi à terminer). La malédiction, le temps qui presse, la traversée de la Transylvanie à la recherche des reliques du vampire, l’ambiance oppressante une fois la nuit tombée, l’apparition d’un inventaire… Pratiquement tout est parfait si ce n’est la Mort qui devient un boss complètement minable pour qui a connu celle du premier opus, et l’écran de passage jours/nuits qui casse un peu l’ambiance des fois.

    • Effectivement, chaque personne qui aura joué à Castlevania simon’s quest, reste traumatisée à vie par cet écran bleu surgissant subitement « what a horrible night to have a curse » ou les ennemis sont plus puissants alors que le jour ne dure que quelques minutes. De quoi maudire sa NES.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.