Game n music rubrique 03

 gamen-mc303

A force d’écouter les musiques orchestrale dont sont pourvus les jeux contemporains, on oublie le temps étrange ou la micro était silencieuse. Au fil du temps, malgré l’émergence timide de rares bips, le paysage sonore des jeux restait bien terne.

Aussi, quand sont arrivées les quelques machines capables de moduler des mélodies distinctes sur plusieurs voies, ce fut l’extase des sens. Les musiques chiptunes (à partir de sons modélisés en temps réel par le processeur sonore, un véritable synthétiseur numérique en somme), bien que limitées techniquement, nous ont offert des merveilles de composition. Malheureusement la comparaison directe avec des musique tirées de machines plus véloces et mieux équipées serait trop cruelle.

C’est pourquoi J’ai décidé d’un gam’n music dédié à la console 8 bit de salon de Nintendo: la NES

kapuss nes

Les musiciens ont dû s’arracher les cheveux pour élaborer de telles musique avec 5 voies gérées par le processeur central. Les connaisseurs se souviendront certainement de la musique qui ralentit en même temps que le jeu rame et de la partie rythmique simulée par bruit blanc du plus bel effet, de quoi faire saigner les oreilles encore duveteuses du petit djeun fraîchement débarqué sur les terres du rétrogaming.

Castlevania NES (famicom disk system) 1986

morceau Wicked Child (Stage 3)

compositeur : Kinuyo Yamashita

La musique du stage trois de castlevania est un grand classique de l’immense œuvre musicale des castlevania. (c’est vrai qu’elle reste celle là.c’est parce-que la mélodie est simple.) Une musique qui a la patate pour le roi du carpaccio de chauve souris. j’ai nommé Simon Belmond un van helsing burné avant l’heure. De quoi faire craquer les os du premier squelette impoli venu nous importuner.

MetroidNES (famicom disk system) 1986

morceau:l’antre de Kraid

compositeur : Hirokazu Tanaka

Dés les premiers instants, la mélodie a quelque chose d’envoûtant et les sons bruts du chiptune s’adaptent particulièrement à cette atmosphère de science fiction, Metroid c’est l’Alien du jeu vidéo et la sensation d’isolement dans un milieu extraterrestre est particulièrement forte. Comment un jeu si dépouillé a su faire passer tant de sensations? La réponse se trouve en partie dans cette bande sonore.

ironsword wizards and warriors 2 NES 1989

compositeur : David Wise

je pense pour être honnête, que la sympathie que j’ai pour ce jeu (outre le coté heroic fantasy ) viens des ses mélodies entraînantes. Wizards and warriors 2 reste pour moi un summum de frustration. j’espère d’ailleurs que le joueur du grenier, lui réglera son compte un de ces quatre. Bon sang ! qu’il est dur et pénible à jouer, incohérent, brouillon, pas beau, les hitbox moisies avec des bruitages chiatiques et ses mauves qui bavent dans tous les coins (nan mais je l’aime bien en fait). Mais cette musique ! Remarquez c’est peut être à force de refaire 10.000 fois le même niveau que j’ai fini par l’aimer.

Faxanadu 1987 NES

compositeur :Jun Chikuma

morceau : le monde du mist

Encore une fois une atmosphère conditionnée par la musique, souvent oppressante. Ce jeu est magique, j’adore les action/plate-forme rpg en vue de coté. J’ai parfois l’impression être le seul mais c’est comme ça.

Le passage dans la brume est étouffant et cette musique distille la magie ambiante avec une grande justesse.

ben voilà pour cette fois .

à bientôt.

KAPUSS

 

 

 

 

 

sources : ShangTsung2 nagginu Gbelair SonicSpeedsMyGame

Google+ Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge