The Battle of Olympus

Bonjour.

Vous pouvez sortir vos livres Ovide: Persée et autre métamorphoses page 49

«Orphée et Euridice». Non, tout compte fait, il ne vaut mieux pas.

 

Ceci est une histoire ancienne, sur un temps où les hommes et les dieux vivaient ensemble.

-Toc toc toc, dis donc Zeus, c’est pas finis d’utiliser la perceuse à cette heures ci?

«chazam! blam! blam! froutch!»

-oh maman, regarde le voisin il est tout grillé!

olympus-00

 

Dans la région du Péloponnèse, il y avait un village paisible nommé Elis.

C’était le lieu où vivait la plus belle fille du coin. Falbala heu non…Helene c’est ça.

Où vivait donc Helene et un garçon. (…) nommé Orphée.

Ils s’aimaient d’un amour éternel et les petits oiseaux faisaient cui-cui dans le ciel.

Mais, car il y a toujours un mais dans une belle histoire comme celle ci, un jour Helene est mordue par un serpent et meurt empoisonnée, transformée en statue de pierre (les serpents à l’époque ça rigolait pas)

olympus-07

Orphée passe jours et nuits accablé de chagrin jusqu’à ce que la déesse Aphrodite lui parle.

 

– Hadès, le dieu des enfers convoite l’âme de ta bien aimée, tu dois traverser les profondeurs du Tartare (pas l’ail et fines herbe…, l’autre) pour la retrouver.

-le seul moyen de sauver Helene, est de chercher trois nymphes, qui te guideront pour trouver ta route. Si ton amour est réel, va la sauver.

 

Orphée part, décidé à sauver sa chère et tendre, d’autant que la vaisselle commence à s’accumuler dangereusement dans la demeure familiale.

olympus-01

 

The Battle of Olympus est un action rpg en vue de profil directement inspiré, d’un coté par la mythologie grecque et de l’autre, comme tenant du titre; short vert bouclier bleu: Link dans zelda 2 the aventure of himself, qu’on applaudit bien fort.

 

Loin de moi l’idée de dénigrer ce jeu, qui fait partie de mes très bon souvenirs de la NES. Mais en ces temps de proche invasion apocalyptique de morts vivants irradiés, il est bon de rire un peu.

olympus-06

Le monde de Battle of Olympus est représenté par plusieurs labyrinthes en vue de coté communicant par des portes et passages divers, la carte que l’on peut apercevoir en haut ne sert qu’a signaler le changement de région. La vue reste toujours la même, comme dans un Castlevania ou un Metroid 2d.

On croisera tout le bestiaire mythologique, de sortie car il fait beau.olympus-04

Les musiques sont très présentes et d’une agréable facture. On relèvera même l’intro de «toccata et fugue en ré mineur de j.s. Bach» quand on se présente devant les dieux, on a la classe ou rien.

 

Le design des personnages est largement copié de zelda 2, on croirait voir des clones de Raoru et ses concitoyens.

olympus-05

Les décors sont assez beaux et variés. La Nes fait péter les couleurs. Prévoir donc des gouttes pour les yeux.olympus-08

Le personnage saute, donne des coups d’épée à hauteur de vue, pendant le saut, et en se baissant.

La maniabilité, notamment lors des sauts est un poil rigide, mais rien qui n’empêche de finir d’aventure à la difficulté parfois élevée.

 

Les mots de passe pour sauvegarder la progression sont « le point noir » car un peu longuets et pas très lisibles.

 

Ce jeu regorge de bonnes idées, pas toujours originale mais bien exploitées comme par exemple le dauphin ou pégase pour voyager, les bottes pour marcher au plafond (Pratique pour changer les ampoules).

olympus-03

Les ennemis battus laissent tomber quelque fois des objets à récupérer, feuilles de laurier pour la vie, olives (qui ressemblent plutôt à des gemmes rouges, mais bon…) peaux de serpents.

 

Les objets qui influent sur vos capacités sont donnés par les personnages importants, ou laissés par les boss une fois ratatinés par vos soins.

olympus-02

Au vu de la complexité et de la ressemblance calculée des sous niveaux je vous conseille de faire des plans pour vous repérer, et puis ça fait un souvenir.

Oui! Battle of Olympus s’inspire grandement de Zelda 2, mais avec fraîcheur et talent, et reste jusqu’au bout passionnant.

 

L’originalité du gameplay c’est bien, mais des jeux qui copient les autres comme ça: j’en veux tous les jours.

 

kapuss

 les jeux rétro de kapuss

Google+ Comments

2 réflexions au sujet de « The Battle of Olympus »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.